La cigarette électronique est-elle vraiment moins dangereuse que le tabac ?

En 2018, la France fait partie des pays les plus touchés par le tabac. Heureusement, ces dernières années le nombre de fumeurs a beaucoup baissé grâce à l’apparition de la cigarette électronique. La cigarette électronique a l’apparence d’une cigarette qui dégage de la vapeur aromatisée. Elle peut contenir ou non de la nicotine. Elle contient tout de même de substances toxiques, mais en moindre quantité. Ses effets à long terme ne sont pas encore connus.

La cigarette électronique est-elle moins nocive que le tabac ?

La cigarette électronique est une aide pour le sevrage tabagique ou pour réduire la consommation de tabac. Elle est moins nocive que le tabac. Si vous vapotez de la cigarette électronique, vous réduirez votre exposition aux substances toxiques et cancérigènes. La fumée de la cigarette classique contient plus de 80 substances cancérigènes. Aucune étude n’a démontré jusqu’à présent que l’usage simultané de la cigarette classique et de la cigarette électronique ne permet ni d’améliorer la santé ni de réduire les risques. Les substances contenues dans la fumée de cigarette traditionnelle favorisent plus le stress oxydatif que les composés présents dans la vapeur de cigarette électronique.

Plusieurs études ont démontré que vapoter de la cigarette électronique présente un degré de dépendance de la nicotine plus faible. L’usage de la cigarette électronique n’aggrave pas les effets de l’asthme. La vape permet d’améliorer la qualité de vie des asthmatiques. De même, si vous utilisez de la cigarette électronique, les troubles respiratoires liés à la fumée du tabac pourront être améliorés. Par conséquent, vapoter est vraisemblablement moins nocif que fumer. Mais cela ne veut pas dire qu’il est complètement sans danger. Jusqu’à présent, aucune étude n’a montré que l’usage de la cigarette électronique a un effet sur le développement de maladies cardiovasculaires. Par contre, 18 000 décès dus aux maladies cardiovasculaires se produisent chaque année en France.

Différence entre une cigarette classique et une cigarette électronique

Les cigarettes électroniques produisent de la vapeur par le biais d’un eliquide. Dans le monde de la vape, la vapeur est une forme gazeuse de l’e-liquide lorsqu’il est en contact direct avec la tête de l’atomiseur. Les cigarettes classiques produisent de la fumée à partir de tabac brûlé. La grande différence entre la cigarette classique et la cigarette électronique est simple. La première fabrique de la fumée et la seconde crée de la vapeur.

La cigarette électronique est composée d’une résistance, d’une batterie, de glycérine végétale, de propylène glycol, de nicotine et d’arômes alimentaires. Le vapoteur inhale la vapeur parfumée. La cigarette classique est remplie du tabac. C’est une plante séchée ajoutée d’additifs. Il vous suffit de brûler le bout de la cigarette que le feu enflamme le tabac pour créer de la fumée. Généralement, la cigarette classique est munie d’un filtre placé au bout pour filtrer les substances nocives telles que le goudron.

Effets à long terme du vapotage

Les chercheurs n’arrivent pas encore à déterminer les risques à long terme liés à l’utilisation de la cigarette électronique. De même, la qualité des produits varie énormément ce qui complique les études. Les sociétés d’e-cigarettes ne peuvent pas revendiquer que l’utilisation de leurs produits aide les gens dans le sevrage tabagique. Cependant, elles ont commercialisé leurs produits comme des dispositifs de substitution qui aident implicitement les fumeurs à arrêter de fumer.

Vous pouvez également utiliser des dispositifs de cigarettes électroniques pour vapoter d’autres substances telles que les drogues, mais leurs effets sur la santé ne sont pas encore connus. L’acétate de vitamine E utilisé par certains trafiquants pour épaissir ou diluer l’e-liquide entraîne des décès et une série d’hospitalisations. L’acétate de vitamine E n’est pas fait pour être inhalé. Son inhalation entraîne des maladies pulmonaires.

Suivre l’actu de la cigarette électronique : quel guide ?
Les accessoires à changer régulièrement dans une e-cig